+33(0)4.75.40.37.37

Article

"Roulez grâce à vos déchets !" (E. Diaz, L'Est Républicain)

Le : 28.02.2018

" La première station BioGNV de Franche-Comté a été inaugurée ce mardi sur le site de l’exploitation agricole des Longchamps, à Andelnans. Elle devrait pouvoir alimenter des véhicules hybrides au gaz naturel 100 % renouvelable.

Rouler grâce à nos déchets, c’est le concept imaginé par David et Christian Peterschmitt, propriétaires d’une exploitation agricole à Andelnans. Pour ce faire, les deux hommes viennent d’inaugurer une station bioGNV, en partenariat avec le réseau de distribution de gaz en France (GRDF) et l’entreprise Prodeval.

Qu’est-ce que le bioGNV ?


Le gaz naturel pour véhicules (GNV) est un carburant écologique qui permet de réduire considérablement les émissions de CO2. Constitué à 97 % de méthane, il s’agit du même gaz que celui qui est distribué dans les agglomérations par le réseau GRDF. Il permet donc d’alimenter les voitures au GNV (environ 13 000 véhicules concernés en France).

« Le GNV c’est bien, mais le bioGNV, c’est mieux », se félicite David Peterschmitt au moment de dévoiler son nouveau dispositif. Et pour cause. Depuis 2015, l’exploitant produit lui-même du gaz vert (biométhane) à partir des déchets de son exploitation et des biodéchets de l’agglomération. Ce gaz bioGNV - jusque-là redistribué par le réseau aux particuliers de la ville d’Andelnans - sera désormais valorisé, en partie, pour un usage de mobilité. Un projet rendu possible grâce à la toute première station 100 % renouvelable.

Ressource d’avenir


Plutôt coûteux et méconnus, les véhicules hybrides au GNV peinent encore à se développer. Mais la filière est une solution écologique prometteuse. « Le GNV a de l’avenir pour les véhicules privés et publics », assure l’exploitant de la société civile d’exploitation agricole (SCEA) des Longchamps. « Un jour, j’espère que nous pourrons faire rouler un camion au gaz. Être écolo c’est bien, mais il faut aussi pouvoir être rentable. »

Ce projet local innovant est un des premiers à naître sur le territoire national. Il participe également à la dynamique économique circulaire que les acteurs locaux cherchent à mettre en place. Malheureusement, peu d’usagers ont encore sauté le pas en faisant l’acquisition d’un véhicule hybride GNV/essence. Le système de remplissage rapide de la station d’Andelnans n’est pas encore au point et il faut compter 2 h 30 pour remplir un véhicule à 300 bars. Ce qui revient à une autonomie de 400 kilomètres. L’installation sera totalement aboutie dans les prochains mois. Elle pourrait permettre à David Peterschmitt de rouler - pourquoi pas - avec un tracteur GNV.

1 300 véhicules légers roulant au gaz pourraient être alimentés par la seule production de la SCEA des Longchamps."

- écrit par Émilien DIAZ

Retrouvez l'article complet sur le site de l'Est Républicain en cliquant ici.

Retour